Souvenirs de la grande sortie 2017

Saint Benoit – La Chassagne via Oradour sur Glane


Samedi 10 juin, 7h30, après l’habituelle photo de groupe, 13 cyclos du groupe 1 prennent le départ.

Les 7 cyclo(te)s du groupe 2 partent eux,  d’Usson vers 8 h.

La météo est superbe, grand beau temps, et dès les premières heures, la chaleur se fait sentir. Terrain plat ou presque jusqu’à l’Isle Jourdain, c’est après que ça se corse. Heureusement, la pause déjeuner arrive à point nommé à Oradour, là où nous nous retrouvons tous… chez Francis, en présence d’Emmanuel ! (oui je sais c’est un peu compliqué… c’est le nom du resto, de plus le Président (celui de tous les français) a fait le déplacement pour la commémoration du massacre du 10 juin accompagné d’un service d’ordre conséquent).

En sortant du resto, blocage : on attend Emmanuel qui passera avec une petite demi-heure de retard et sous les acclamations des (petits) hommes verts postés le long du parcours (voir photos).

Nous attaquons alors les 70 derniers km, sous une forte chaleur, à travers de très jolis paysages de campagne certes, mais punaise, que c’est vallonné !

Bref, tout le monde se retrouve en fin d’après-midi, au gîte de Videix (La Chassagne) ou nous profitons de la piscine et surtout du punch planteur préparé par Rémy et toujours aussi gouleyant... Au bout de quelques verres notre conteur et animateur attitré, Jean Pierre, nous déclame un texte de sa composition dont il a le secret, à notation humoristique et parlant de nos ancêtres préhistoriques qui auraient inventé la brouette avant la roue. Et tout le monde de s’esclaffer, alors qu’il avait parfaitement raison, d’ailleurs pour vous en persuader, il suffit de taper sur internet « brouette » et vous tomberez forcément sur l’inventeur, un chinois, qui habitait, d’après ce que j’ai vu, sur l’ile de Kama Soutra… ;-).

On termine la soirée par un barbecue tout en nous adonnant au jeu bien connu : fais-moi gouter ton vin et goûte donc le mien !

Le lendemain matin un groupe de 7, les 7 mercenaires donc, décide d’enfourcher leurs fidèles destriers et de partir à l’assaut des monts alentours pour un périple d’une cinquantaine de km pendant que le reste de la compagnie (la 7ème bien sûr) visite Rochechouart ou essaye (sans succès) de faire le tour du lac à pied qui doit faire dans les 100 km…

Puis ce sera le retour en milieu d’après-midi sur Poitiers.

En résumé, un excellent Week End qui a permis d’allier sport et détente, des moments de partage et de convivialité, agrémenté par une météo de rêve.

Merci à toutes et tous pour votre implication, en particulier les accompagna-trices et teurs pour leur dévouement.

Francis.


Les photos

 

  Sur la route

  Emmanuel bloque les cyclos

 Dîner et visite de Rochechouard

 Il nous a fait la surprise